#3 – Stigmates

ticarttoc_3_cover

acheter_ticarttoc-3

> Party de lancement – 27 novembre 2014, 20h. Église Sainte-Brigide. Cliquez ici pour visionner les photos du lancement.
> Consultez l’appel à dossiers pour TicArtToc #4.

Comment réfléchir aux stigmates dans leur capacité subversive à faire des séquelles laissées par la stigmatisation l’expression d’une prise de parole, comme la capacité à mettre en mots les blessures qui permettent à la création d’aller plus loin ? Sans doute en faisant en sorte que le stigmate devienne une prise de parole possible qui assume la différence, non pas dans une posture de victimisation ou de revendication, mais plutôt dans une perspective d’audace, de créativité et de pensée critique. Qu’ils soient tatoués sur la peau, inscrits dans la fiction, calligraphiés ou exprimés en manifestes rappés sur un rythme cassé, qu’ils soient sculptés, installés, peints, mis en scène à corps nu ou débridés en mouvements poussant jusqu’aux limites le corps humain, les stigmates et le vocabulaire qu’ils ont engendré peuvent être repensés par les artistes. Mieux encore : ceux-ci peuvent redessiner le monde. Le stigmate devient alors ce catalyseur permettant d’explorer les possibilités de redéfinir la différence et la différenciation dans les termes d’une signature créative singulière qui se (ré)approprie les stigmates et les catégories qui leur sont associées. Il est une source, un volcan, une jouissance ultime pour créer la magie d’un « faire autrement », d’un « penser différemment », d’une vision de l’altérité dans son « Être», non dans son « Autre ».

Oui, le stigmate c’est aussi tout ça, cette capacité à s’affranchir de la connotation négative et du ressentiment qu’il suscite pour en faire le signe d’une renaissance, d’un regard positif, d’une ouverture à l’Autre. Dans ce numéro de TicArtToc, le stigmate est perceptible, entre les lignes ou à découvert, en filigrane ou en gros titre, il s’exprime, effleure, raconte, émeut, critique, dessine, marque ou libère. Qu’importe. Le principal est dit: une volonté collective d’aller de l’avant, d’explorer et de se réinventer, fût-ce parfois encore dans la souffrance, est partagée. À y regarder de près, on y voit aussi la vie, comme cette partie des fleurs, le bout du pistil appelé aussi stigmate, qui permet la magie de leur fécondation, ou encore, chez les poissons et les insectes, ces ouvertures dans le corps par lesquelles entre l’air, source de vie.

Le numéro 3 en images

Découvrez l'univers de Mehrafarin Keshavarz : http://www.mehrafarin-k.com/archive.html

Découvrez l’univers de Mehrafarin Keshavarz : http://www.mehrafarin-k.com/archive.html

Découvrez l'univers d'Adriana GarciaCruz : http://www.adrianagarciacruz.com/

Découvrez l’univers d’Adriana GarciaCruz : http://www.adrianagarciacruz.com/

Découvrez l'univers de Narges E. Esfahani : nargesesfahani.com

Narges E. Esfahani

Découvrez l'univers de Noura Bensaid : facebook.com/noura.bensaid1

Noura Bensaid

Découvrez l'univers de Bismark Villacrés : bismark-villacres.ca

Découvrez l’univers de Bismark Villacrés : bismark-villacres.ca